Accueil
 
NOTRE ASSOCIATION
 
CONGRES SMF 2014
 
Programme SMC 2018
 
nos activités 2018
 
PARC NATIONAL
 
Paysages forestiers
 
Eaux calmes et eaux vives
 
Marais tufeux
 
Vallée de l'Aube, pays d'abbayes
 
Habitat
 
FLEURS RARES
 
QUELQUES PAPILLONS ET CHENILLES
 
CHAMPIGNONS
 
Agarics
 
Amanites
 
Bolets
 
Cortinaires
 
Inocybes
 
Russules
 
Lactaires
 
Lépiotes
 
Tricholomes
 
Polypores
 
Morilles
 
Chanterelles
 
Clavaires
 
Divers
 
MYXOMYCETES
 
Pézizes
 
Test
 
 
Amanites  
                                                                              

                                    

CLE SIMPLE DE QUELQUES AMANITES DE LA FORÊT CHÂTILLONNAISE

Par F. Poillotte

1°)  Amanites avec anneau  (Sous-Genre amanita)

 

          Amanite phalloïde (Amanita phalloides) : Chapeau verdâtre vergeté ou blanc - Lames  blanches - Pied blanc chiné, anneau blanc, volve en sac - Sous feuillus.

          Amanite printanière (Amanita verna) : Espèce semblable à la précédente mais entièrement blanche avec pied soyeux - Bois mélés.

          Amanite vireuse (Amanita virosa) : Espèce blanche - Chapeau campanulé et souvent asymétrique - Pied méchuleux - Sous feuillus.

          Amanite solitaire (Amanita strobiliformis) : Espèce blanche - Chapeau revêtu de squames blanches crèmeuses, marge excédente - Anneau crèmeux - Sous feuillus et conifères.

          Amanite épineuse (Amanita echinocephala) : Espèce blanche - Chapeau revêtu de verrues épineuses - Anneau non crémeux - Sous feuillus et conifères.

          Amanite ovoïde (Amanita ovoidea) : Espèce blanche - Volve un peu ocre à la base du pied - Feuillus et conifères.

          Amanite citrine (Amanita citrina) : Chapeau jaune très clair avec restes de voile beiges - Volve circoncise à la base du pied - forte odeur de pomme de terre - Sous feuillus et conifères.

          Amanite panthère (Amanita pantherina) : Chapeau brun ou ochre revêtu de flocons d'un blanc pur immuable, marge un peu striée – Volve surmontée de bracelets hélicoïdaux – Sous conifères.

          Amanite épaisse (Amanita  excelsa = spissa) : Comme espèce précédente mais s’en distingue par des restes de voiles plus larges blanchâtres ou gris sur le chapeau – Absence de volve et base du pied en massue – Sous feuillus et conifères.

          Amanite tue-mouches (Amanita muscaria) : Chapeau rouge garni de restes de voile blancs – Volve floconneuse – Epicéas.

          Amanite rougissante (Amanita rubescens) : Chapeau brun rougeâtre  garni de flocons plus clairs – Chair rougissante dans les blessures – Pied dépourvu de volve mais bulbeux – Feuillus de conifères.

          Amanite des césars (Amanita caesarea) : Chapeau rouge orangé – Lames, anneau et pied jaunes (blancs chez les espèces précédentes) – Volve blanche – Thermophile.

 

2°) Amanites sans anneau (Sous-Genre Amanitopsis)

 

          Amanite vaginée (Amanita vaginata) : Chapeau mamelonné à bord strié,  gris – Volve en sac – Sous feuillus et résineux.

          Amanite fauve (Amanita fulva) : Chapeau comme ci-dessus mais fauve-orangé – Stipe non chiné avec volve en sac tachée de fauve – Sous feuillus acidophiles.

          Amanite jaune (Amanita crocea) : Chapeau comme espèce précédente mais plus clair – Pied chiné – Volve ocre à l’intérieur – Sous feuillus acidophiles.

          Amanite à cerne sombre (Amanita battarae) : Chapeau brun clair comportant des cernes plus sombres disposés en cocarde – Sous feuillus.

          Amanite livide (Amanita lividopallescens) : Chapeau gris-ocre pâle – Arête des lames denticulée – Sous feuillus.

          Amanite noisette (Amanita berckeri) : Chapeau brun noisette revêtu de restes velaires bruns – Pied chiné de brun – Sous feuillus.

          Amanite impériale (Amanita ceciliae) : Chapeau brun un peu orangé revêtu de restes de voile gris – Pied gris – Sous feuillus notamment charmes.

      

                                                                       
© 2018