Accueil
 
NOTRE ASSOCIATION
 
CONGRES SMF 2014
 
Programme SMC 2018
 
nos activités 2018
 
PARC NATIONAL
 
Paysages forestiers
 
Eaux calmes et eaux vives
 
Marais tufeux
 
Vallée de l'Aube, pays d'abbayes
 
Habitat
 
FLEURS RARES
 
QUELQUES PAPILLONS ET CHENILLES
 
CHAMPIGNONS
 
Agarics
 
Amanites
 
Bolets
 
Cortinaires
 
Inocybes
 
Russules
 
Lactaires
 
Lépiotes
 
Tricholomes
 
Polypores
 
Morilles
 
Chanterelles
 
Clavaires
 
Divers
 
MYXOMYCETES
 
Pézizes
 
Test
 
 
Russula fragrantissima  
        

UNE BELLE RUSSULE DE NOS FORÊTS

Textes et photos de M.G. Poillotte

       

Russula fragrantissima : une grosse russule dont le chapeau mesure au moins 12 cm de diamètre, de couleur ocre rougeâtre et que l’on trouve en juillet dans la hêtraie –charmaie. On pense d’abord à Russula foetens, mais la couleur est un peu différente, la marge est à peine cannelée et l’odeur… Après avoir séjourné une heure dans le panier, elle embaume : un parfum à la fois fruité, anisé, mêlé à une bonne odeur de pâtisserie. Un exemplaire, déposé sur lamelles au-dessus d’un verre pour obtenir une sporée, a parfumé la pièce pendant deux jours.

 

        Les lames et les spores :

 

 

 

        Les lames sont moyennement serrées, larges, d’abord presque blanches, puis légèrement crème-rosâtre et elles se tachent peu à peu de brun rougeâtre. Elles sont fourchues près de l’insertion avec le pied.

         On  obtient rapidement une abondante sporée blanche. Les belles spores ailées et réticulées sont presque sphériques et mesurent en moyenne 12µ.

         Habitat : cette russule, et deux autres exemplaires plus âgés, ont été trouvés dans la terre d’un sentier, sous les hêtres et les charmes, le 15 juillet 2010 en pleine sécheresse (34 à 36°) et après un court orage. Forêt de Châtillon.

 

 

 

© 2018