Accueil
 
NOTRE ASSOCIATION
 
CONGRES SMF 2014
 
Programme SMC 2018
 
nos activités 2018
 
PARC NATIONAL
 
Paysages forestiers
 
Eaux calmes et eaux vives
 
Marais tufeux
 
Vallée de l'Aube, pays d'abbayes
 
Habitat
 
FLEURS RARES
 
QUELQUES PAPILLONS ET CHENILLES
 
CHAMPIGNONS
 
Agarics
 
Amanites
 
Bolets
 
Cortinaires
 
Inocybes
 
Russules
 
Lactaires
 
Lépiotes
 
Tricholomes
 
Polypores
 
Morilles
 
Chanterelles
 
Clavaires
 
Divers
 
MYXOMYCETES
 
Pézizes
 
Test
 
 
Clavaires  

  

LES CLAVAIRES OU RAMAIRES

Par M.G Poillotte

 

       0n peut les regrouper en quatre catégories selon leur aspect physique.

-         Les clavaires  simples en forme de cylindre dressé plus ou moins fragile comme la clavaire vermiculaire, Clavaria vermicularis.

-         Les clavaires en forme de massue comme la clavaire pilon ou en massue, Clavariadelphus pistillaris et Clavariadelphus truncatus.

-         Les clavaires en forme de corail ou de petit buisson comme la clavaire à crêtes, Clavulina cristata ou la ramaire jolie, Ramaria formosa qui est toxique.

-         Les clavaires en forme de chou-fleur comme Sparassis crispa que nous n’avons pas encore trouvé dans le Châtillonnais.

 

Les clavaires, exception faite de Ramaria botrytis, sont soit sans intérêt, soit très purgatives. Ne les récoltez donc que pour les photographier ou les étudier, ce qui est une tâche ardue, car microscope et littérature spécialisée sont nécessaires.

 

© 2018