Accueil
 
NOTRE ASSOCIATION
 
CONGRES SMF 2014
 
Programme SMC 2018
 
nos activités 2018
 
PARC NATIONAL
 
Paysages forestiers
 
Eaux calmes et eaux vives
 
Marais tufeux
 
Vallée de l'Aube, pays d'abbayes
 
Habitat
 
FLEURS RARES
 
QUELQUES PAPILLONS ET CHENILLES
 
CHAMPIGNONS
 
Agarics
 
Amanites
 
Bolets
 
Cortinaires
 
Inocybes
 
Russules
 
Lactaires
 
Lépiotes
 
Tricholomes
 
Polypores
 
Morilles
 
Chanterelles
 
Clavaires
 
Divers
 
MYXOMYCETES
 
Pézizes
 
Test
 
 
Une première russule de l'année 2011  
         

UNE PREMIERE RUSSULE DU PRINTEMPS 2011

Texte et photos de M.G. Poillotte

Russula pseudoaeruginea (Romagnesi) Kuyper & Van Vuure

= Russula pseudoaeruginea f. galochroa Sarnari

 

 

Chapeau : 5,5cm/4,5cm ; très pâle, blanchâtre, un peu crème teinté de gris perle avec des taches de rouille.

Lames : parfaitement blanches à la cueillette, puis crème.

Pied : 2,5cm/1,5cm, blanc se tachant de rouille à la base.

Chair : blanche.

Saveur : douce.

Odeur : très faible de champignon.

Réactions chimiques : Fer, rapidement rose-orangé ; gaïac, longtemps bleu puis bleu-vert après plusieurs heures.

Sporée : crème clair correspondant à la couleur indiquée par « Le guide des champignons » de Guillaume Eyssartier et Pierre Roux (en légèrement plus clair).

Habitat : cette unique russule a été récoltée le 23 juin 2011 sous les chênes de l’aire des chênes du parcours santé de la forêt communale de Châtillon-sur-Seine (MEN 2920-B23) sur une pelouse humide, argilo-calcaire, très fréquentée par le public.

Microscopie : Les spores sont petites, presque rondes (6-7µm/5µm), avec des verrues assez grosses et bien visibles dans le Melzer avec chloral, certaines étant reliées entre elles.

                          Les poils de la cuticule sont constitués d’un article terminal quelquefois assez long et en pointe, posé sur des cellules en tonnelets

        

                              

 

 

 

 

© 2018